Vesoul, une destination de rêve

le jardin anglais de vesoul

Des mauvaises langues diront que "si on connait Vesoul, c'est qu'on y est tombé en panne ; si on y vit c'est qu'on n'a pas trouvé les pièces pour réparer". Ma famille a quitté Paris pour Vesoul après la Guerre. Est-ce que c'était vraiment leur destination ? L'histoire ne le dit pas. Mes souvenirs d'adolescente chiante et frustrée ont transformé cette ville en un endroit pas terrible. Et pourtant, c'est beau Vesoul ! c'est de la vieille pierre, du bon air et plein de vert.

Commentaires

1. Le samedi, 30 août 2008, 11 h 43 par effel

Plein de vent : tu fais de la planche sur le lac ?
C'est vrai que, vue de Paris, la Franche-Comté c'est loin. Le dernier comptoir avant l'Oural, en quelque sorte. Mais au fait, c'est où Paris ?
--
François (Poligny, Jura)

2. Le samedi, 29 novembre 2008, 10 h 40 par makuramis

Aïe aïe, encore un drame de la dyslexie ... =)
mais accessoirement, c'est vrai que j'ai fait deux ans de planche à voile sur le célèbre lac de Vesoul (et j'ai même pas chopé de mycoses ! la classe hein !)