jeudi, 18 mars 2010

Dernière poutine avant la fin du monde

 repas quebecois - poutine beignes et lecture pour les nuls

Mon cousin, qui vit depuis toujours au Québec, est en France en ce moment, et je vais le voir ce week-end. Aussi, ce soir, je m'imprègne de sa culture et je révise mes standards pour qu'on puisse bien communiquer. Parce que mine de rien, le québécois et le français sont deux langues différentes ! Aors c'est parti pour la lecture de "Parler québécois pour les nuls", en mangeant de la poutine (où la mozza remplace le fromage en grain qu'on ne trouve pas ici) et quelques "beignes" pour "se sucrer le bec".

repas quebecois - poutine repas quebecois - beignes

nb : si ce billet a ce titre mystérieux, c'est parce que je viens d'utiliser mon dernier sachet de sauce à poutine, et que si le cousin n'a pas pu m'en ramener, ça aura été ma dernière poutine jusqu'à ce que j'aille directement là-bas, chez les tanants du Québec !

vendredi, 12 mars 2010

Ah! Pragues, son pont, ses cygnes !

Cygnes devant le Pont Charles à Pragues

Inauguration d'une nouvelle série d'images : les vues de Pragues, que j'ai eu l'occasion de visiter en octobre dernier. C'était court, mais excellent ! après 5 jours de marathon photo avec 10h de balades quotidiennes de jour comme de nuit, je suis repartie avec 3000 images. Parmi elles, une douzaine de panoramiques "système D", consistant en un montage de plusieurs photos prises depuis le même point de vue, puisque mon appareil n'est pas équipé pour le panoramique. Ce qui signifie que même à Pragues, j'ai réussi à me taper l'air bête devant des centaines de touristes en prenant les fameuses poses de photographe qui mitraille avec son gros engin ...

jeudi, 4 mars 2010

Sushi Time et Bento Box ! ^_^

Repas dans un bento

Depuis le temps que je fais mes sushis et que j'ai une bento-box, c'était obligé que je fasse les photos des deux ensemble ! J'ai donc profité d'une soirée "je transmets ma technique ancestrale de préparation de sushi" pour laisser une trace de cette oeuvre culinaire, dont voici d'autres détails.

Sushi et Maki présentés dans une boîte Bento

Thermos de Thé assortie à la boîte Bento

Boîte à Onigiri remplie

Le repas était composé ainsi :

dans la vue générale :
- soupe miso au tofu en sachet
- bento lapin
- thermos lapin
- mini-bento à onigiri

dans le thermos lapin :
- thé au jasmin

dans le bento lapin :
- salade de mesclun et radis
- salade de carottes et champignons
- salade de concombres et avocats
- une tranchounette de citron
- sushi au saumon
- sushi à la crevette
- maki au saumon et à l'avocat
- maki au concombre, saumon et boursin
- maki au concombre, carotte et champignon
- soupe miso et tofu en sachet

dans le mini-bento à onigiri
- onigiri sucré fourré aux pommes et sésame caramélisés
- bananes séchées
- amandes entières

miam !

Les belles boîtes-repas (Bento) sont disponibles chez Bento&Co, craquez donc !

lundi, 1 mars 2010

De retour, avec deux livres d'art

Ca fait des années !

Des années que je l'attendais ! Depuis 1996 je repoussais l'achat de ce livre au prix tout aussi imposant que son poids. Il faisait partie de mes livres de classe du lycée où je suivais la section Art. Il était dans ma wishlist d'amazon depuis que j'ai un compte chez eux. Et puis la semaine dernière, j'ai eu l'agréable surprise de constater que Phaidon avait réédité cet ouvrage de référence, "L'Histoire de l'Art" d'Ernst Gombrich, le "Gombrich" pour ceux qui y ont reconnu une véritable bible de l'art. Nouvelle édition, nouveau prix, enfin abordable !

J'en ai profité pour lui adjoindre un copain, plus "populo", axé sur les anecdotes marrantes, le livre "D'art d'art" de Frédéric Taddeï. Bonne lecture à moi et bon retour du troisième oeil ! =)

samedi, 5 septembre 2009

L'appel de Chtulu

Petite apparté culturelle.

Je suis en train de faire des travaux chez moi. Il a fallu enlever une veille tapisserie pourrie des années bissextiles. En dessous de la croute, se cachaient des écritures d'un autre temps, les instructions au crayon gras des ouvriers, datant de l'époque de la construction de l'immeuble. Un vrai saut dans le passé, qui m'a pas mal fait marrer. Du coup, ça m'a donné des idées de cadeau pour les prochains résidents (ou pour moi, pour mes vieux jours, quand j'aurais oublié toute cette histoire). J'ai donc caché un texte ésotérique sous ma tapisserie. Un texte macabre, effrayant, accompagné de dessins, qui ne seront visibles que si quelqu'un décolle la tapisserie un jour. Mais avant de refermer le couvercle de ce tombeau, j'ai pris quelques photos ...

Lisez la suite, seulement si vous en avez le cran ...

Lire la suite...

- page 2 de 60 -